Bientôt la réforme !

La conférence de presse annuelle du CNP sous le signe du changement

Le projet de réforme de la régulation qui devra bientôt être présenté au Conseil de Gouvernement trouve l’accord du CNP en ce qui concerne ses grands principes. Selon son président, Tom Krieps, une professionnalisation est d’autant plus urgente, vu les moyens précaires dont dispose le CNP pour faire face aux nouveaux défis qui s’imposent avec l’augmentation des programmes, voire service des médias audiovisuels à surveiller. Cette augmentation est d’autant plus sensible qu’avec les critères de compétence renversés par la directive SMA (services de médias audiovisuels), le CNP a été, quasiment d’un jour à l’autre, responsable pour la surveillance du contenu de 14 chaînes supplémentaires provenant de pays tiers et pouvant être captés sur le territoire de l’UE. D’autre part, les nouvelles formes de publicité font que les contenus deviennent de plus en plus complexes et avec ce le travail quotidien des régulateurs.

 

 

 

 

 

 

Dans cet esprit, le CNP ose espérer que la composition des trois organes prévus pour la nouvelle structure de régulation(dont ALIA est l’appellation provisoire), à savoir le Conseil d’Administration, le Secrétariat et le Conseil des utilisateurs, sera telle que le principe de l’indépendance, pilier de la régulation, sera garanti à tous les niveaux.

Avec l’intérêt croissant du milieu politique (heure d’actualité en mai sur demande du parti des Verts et visite consécutive du Président de la Chambre des Députés), le CNP, lors du rendez-vous avec la presse, s’est montré confiant que la Commission parlementaire qui aura à analyser le projet de réforme sous peu, mènera à bien sa mission. Le CNP en tout cas, a signalé au président de la Chambre des Députés d’être à tout moment à la disposition du Parlement.

CNP - Conseil National des Programmes | 19, rue du Fossé | L- 1536 Luxembourg | Tel. : +352 247-82066 | info@cnpl.lu